AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Drôle de coïncidence [HAZEL/LUKE/DAWN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Scénariste

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Drôle de coïncidence [HAZEL/LUKE/DAWN]   Juillet 7th 2008, 18:31

    Drôle de coïncidence
    HAZEL; LUKE ET DAWN
    New York / Bar de Manhattan / Interieur / Nuit


    Minuit et demi, un bar de Manhattan qui est le quartier le plus huppé de la grosse pomme, dans une ambiance "cosy" et tamisée, sont réunies tous types de personnes. A une table éloignée, dans un petit coin, nous retrouvons le couple déchiré composé de Luke Mitchell et de Dawn McIntyre. Ces deux-là sont venus ici pour discuter, ils sont mariés mais rien dans leur attitude ne laisserait paraître cela. C'est une nuit de débauche qui les a emmené au mariage et ils ont décidés d'assumer pour ne pas dévoir les parents de Dawn mais cela n'a-t-il vraiment rien à voir avec des sentiments inavoués ? En tout cas s'ils sont réunis ce soir c'est que Dawn reçoit son cousin et sa cousine (qu'elle n'a pas pas vu depuis très longtemps mais à qui elle tient profondement) à New York dans quelques temps et elle veut que Luke fasse bonne figure. Voilà la raison du conflit futur, bien que dans un coin tranquille du bar qui pourrait laisser présager un nid d'amour pour les deux mariés, eux ne trouvent rien de mieux à faire que de se disputer. A leur caractère bien trempé qui des deux gagnera ?

    C'est avec énèrvement que Luke part de la table où ils étaient assis, raison officiel : il part au toilette; raison officieuse : il essaie de se calmer. En partant tel une furie il ne trouve pas mieux à faire que de bousculer une jeune femme qui se levait, assise au bar après un ou deux verres.

    Cette jeune femme c'est Hazel von Kesler, Chasseuse de trésors et espionne soviétique. Si elle est ici c'est donc avec une raison particulière, ses sources lui ont parlées de ce bar comme point de multiples trafics. Après de longues heureus d'attente et un verre au bar, Hazel décide de partir plus ou moins contente de son observation de la soirée. Mais là un jeune homme la bouscule alors qu'elle se levait, il l'a regarde alors avec énèrvement et d'un drôle d'air.

    Hazel cru être démasqué ? Dawn ne peut pas croire que déjà Luke en profite pour draguer une autre femme ?

    Cette drôle de coïncidence laisse présager d'une discussion animée, et de gestes agaçés, comment ce trio va-t-il se sortir de cette mésaventure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel von Kesler
Mysterious & Glamorous Lady¤}
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Drôle de coïncidence [HAZEL/LUKE/DAWN]   Juillet 10th 2008, 18:04

C’était une nuit comme les autres à New-York. Il était minuit et demi quand Hazel jeta un coup d’œil à sa montre et qu’elle se décida à quitter les lieux. Elle se trouvait dans un bar dans Manhattan, le quartier chic de la ville, pour un premier soir d’observation attentive. Il ne faisait guère chaud en ce mois de février 1956 et la jeune femme avait été plutôt soulagée de trouver refuge dans cet endroit chaleureux, mais où les prix étaient extrêmement élevés. Un brin radine, mais pensant que c’était son frère Pavel qui payait la note, elle s’était commandée un verre d’alcool, mais peu fort, car elle tenait à garder la tête froide. Comme pour obéir au stéréotype des russes, Hazel aimait bien la boisson et tenait bien l’alcool. Mais il n’était pas question de prendre des risques, en particulier de se faire remarquer. Elle était ici en mission, et rien ne devait se mettre en travers de son chemin.

C’était des agents des services secrets soviétiques qui l’avaient mise sur la trace de ce bar. Hazel n’aimait pas New York, qu’elle jugeait trop encombrée et trop bruyante, lui préférant le désert africain de l’aventure, ou les étendues glacées des pays du Nord, mais elle n’avait pas eu le choix. Un message crypté était arrivé sur sa petite radio. Un message de Pavel, bien sûr, son frère qui faisait partie de la police politique. Hazel ne l’aimait pas, mais elle n’avait pas le choix. C’était la seule personne qui lui restait au monde. Ce message était bref et la jeune femme le traduisit rapidement. « New York. ONU. Cible : USA ». En clair, elle devait se rendre dans l’Organisation des Nations Unies, cette organisation qui avait remplacé la SDN après la Seconde Guerre mondiale, et qui était censée empêcher toute autre guerre de se déclencher, dont le siège se trouvait dans la Grosse Pomme. Et qui était à surveiller ? Les ambassadeurs des Etats-Unis, bien sûr. La Détente était arrivée depuis l’année précédente, grâce au nouveau chef de l’URSS, qui avait fait la paix officiellement avec le Président Eisenhower, mais officieusement, la guerre avait continué dans le monde de l’espionnage.

Hazel s’était donc rendue à l’ONU, où des agents soviétiques avaient pris contact avec elle. Pas question de discuter au sein des bureaux de l’organisation. Tout était surveillé par les agents américains. Mais ils lui avaient fait comprendre qu’il fallait qu’elle s’intéresse à un diplomate français. Celui-ci n’avait pas été facile à acheter mais il ne considérait pas que vendre quelques informations sur les Etats-Unis contre des babioles en or de peu de valeurs, était une trahison à proprement parler. La France aimait bien les Etats-Unis, mais ce n’était pas non plus le grand amour et les coups de poignards dans le dos n’étaient pas interdits. Bref, le diplomate avait fini par lui lâcher le nom de ce bar, où elle se trouvait ce soir-là.

En arrivant ici, vêtue d’une simple robe discrète, soigneusement maquillée et coiffée comme toujours, elle avait observé les personnes qui l’entouraient. Il y avait une forte animation et les gens discutaient d’une voix forte et alcoolisée. Hazel s’était installée directement au bar, et avait échangé quelques mots amicaux avec le barman. Il n’avait pas le physique d’un espion mais après tout, la jeune femme était payée pour savoir que les personnes n’étaient pas ce qu’elles semblaient paraître. Dans le fond du bar, il y avait des tables tamisées pour les couples. Discrètement, Hazel passa en revue tous les visages pour s’en souvenir. Elle ne connaissait absolument personne. Bien sûr il se passait des choses étranges ou du moins intéressantes : un militaire de l’US Army quittait sa petite amie pour partir pour le Tibet, et le clamait haut et fort, quelques personnes suspectes aux regards sombres discutaient entre eux, en murmurant. Mais rien à communiquer à Pavel pour ce soir. Elle reviendrait.

Hazel se leva, enfila sa veste chaude à la mode, et quitta son tabouret haut. Mais elle ne vit pas le jeune homme qui soudain, la bouscula. La jeune femme se raidit instinctivement et s’écarta d’un bond de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Mitchell

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Drôle de coïncidence [HAZEL/LUKE/DAWN]   Juillet 10th 2008, 19:20

D’ habitude, à une heure aussi tardive, Luke n’était pas attablé à une table à discuter. Son truc à lui, c’ était plutôt le bar. De manière à avoir une vue générale sur tout ce qui passe. Il préférait être visible de tous, la plupart du temps c’ était dans un bar comme celui-ci, qu’ un client venais le voir. Le bouche à oreille marchait bien, et son job s’était de savoir être à l’ écoute de la demande. On avait connaissance de fouille archéologique en Egypte ? Il partait de suite pour être le premier à tout récupérer… Mais la plus intéressant, c’était des gens qui n’ y connaisse rien, des véritables piégeons qui ont récupérer des objets susceptibles de mener à un trésor. Bien sure, ce genre de chose n’arrivait quasiment jamais. Mais quand cela arrivait, Luke était le premier à se montrer gentil et à plumer les pigeons. Le plus pénible, c’ était ses riches milliardaires qui le prêtaient pour un guide touristique… les safaris en Afrique, ce n’ était pas son truc et si il acceptait c’ était vraiment à cause de la crise économique. Les temps sont dures. On ne peut pas dire que Luke se ruine au cadeau de Noël, mais quand même, son bout gout pour le vin lui revient cher.
Les dents serres et complètement avachis dans un fauteuil, Luke n’ écoutait plus Dawn parler. Elle avait beau être très joli à regarder, Dieu lui avait donné le pire des défauts selon Luke, la parole. Elle ne fessait que lui parler d’ une visite de ses cousins.. Luke ne se sentait pas concerné ! Il était hors de question qu’ il s’ amuse a rencontrer la famille, même éloigné de sa femme. Exactement sa femme, Luke n’ avait pas l’ air d’ un type marié, et dans sa tête il ne l’ était pas. Son mariage, Luke n’ en gardait que quelques souvenirs très évasif. C’ était une nuit d’ ivresse à Las Vegas. Une ville de jeux et de plaisir, une ville formidable mais qui lui avait apporté un problème et de taille : Dawn. Trop respectueuse de la mémoire de ses parents, Luke avait accepté de ne pas divorcer. Il faut dire que la paperasse l’ embêtait et il n’ avait pas la moindre envie de payer une pension. Ils s’ étaient mis d’ accord, marié d’ accord, mais chacun fait ce qu’ ils veut. Jamais Luke n’ avait réellement discuter avec sa femme, il ne savait pas grand-chose sur elle, et ne voulait pas en savoir d’ avantages. Sa vie à lui, c’ était les voyages, l’ archéologie, le vin, l’ alcool et les femmes. Pas de place pour un foyer, ou pour s’ intéresser à quelqu’un d’ autre qu’ à lui-même. Il était hors de question qu’ il cède au caprice de Dawn, excédé par sa conduite… A par boire et s’ engueuler avec elle, il n’ avait rien fait. Il considérait donc sa soirée fichu et à cause de ce putain de mariage comme il le dit si bien… Coupant Dawn en pleine tirade, il dit :


- Fiche moi la paix ! C’ est non, c’ est non…

Fusillant Dawn du regard, il me mâchait pas ses mots. Il ‘n avait pas l’ habitude d’ être tendre et ne comptait pas l’ être. Dawn commençait à comprendre qu’ elle avait à faire à un ours mal léché ! Pressé de finir avec cette entrevue qui ne fessait que monter en intensité, le jeune homme décida d’ écourter ce rendez vous :


- Je vais au toilette… tu vas pas me suivre ?

Quand il s’ était lever, il avait bien cru qu’ elle allait venir avec lui. Déjà que leur numéro de couple n’ étaient pas passé inaperçus si en plus, elle se mettait à le poursuivre, Luke le supporterait très mal. Entouré de femmes, il adorait être le centre d’ attention mais dans un bar où se tenait d’ éventuelle client, il préférait rester professionnel. Enfin… c’ était quand cela l’ arrangeait. Avec tout ce qu’ il avait bu, il avait largement besoin d’ aller au toilette, mais ce n’ était pas ce qu’ il comptait faire. Il comptait aller se saouler au bar et oublier cette satané bêtise qu’ il avait faite en se mariant ! Légèrement énervé, il ne fit pas attention à la personne qu’ il bouscula et la dévisage de haut en bas avant de réagir. C’ était une femme, plutôt mignonne, très classe qui a première vue semblait seule. Ce qui signifiait dans l’ esprit de Luke que s’ était une proie facile. Il lui sortit son plus beau sourire et ne réfléchit pas avant de parler, c’ était instinctif les mots coulaient tout seul…

- Ce que je peux être maladroit. J’espère que je ne vous ai pas fait mal…. ?

On peut remarquer que Luke est le genre d’ homme qui concède tout aux femmes qu’ il considère, fragile, innocente et toujours en recherche d’ un mâle protecteur. Exception faite pour Dawn qui lui tient tête trop souvent. Peu habitué à rester debout devant une femme sans savoir quoi faire. Luke lui demanda :

- Acceptez vous que je vous offre un verre ? Juste… pour me faire pardonner d’ être si maladroit..

Cela sentait le baratin à plein nez, mais d’ habitude, dans ce genre d’ endroit, les femmes … sont des femmes ( comme le pense Luke) donc pour lui, dès qu’ il s’ approche elle ne peuvent que succomber à son charisme et à son sourire enjôleur. Luke, en avant carrément oublié son épouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn McIntyre

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Drôle de coïncidence [HAZEL/LUKE/DAWN]   Juillet 10th 2008, 20:36

«You left me broken and betrayed
It's the same old story
A million miles away
I wanna close my eyes and make believe
That I never found you »


Dawn regrettait tous les jours ce mariage. À maintes reprises elle avait pensé signer les papiers du divorce. Elle les fixait sans avoir le courage de les signer. Puis déçue par son manque de volonté, elle les rangeaient. Cela aurait peut-être été plus facile à endurer si Luke n'était pas impossible à vivre. Elle voulait lui faciliter la tâche, mais elle ne pouvait placer un mot en sa compagnie. Si ce mariage lui purgeait alors pour elle c'était un cauchemar. Elle ne l'obligeait même pas à passer la voir de temps en temps. Elle n'exigeait rien de lui. Et encore elle était dans le tort. Car il trouvait toujours quelque chose à lui reprocher. Mais si elle n'avait pas eut conscience de ces actes, il n'était pas blanc comme neige. Il était autant responsable qu'elle de ce mariage. Même si elle aurait voulu obéir aux dernières volontés de ses parents, elle ne pouvait s'y résoudre. Surtout quand Luke la regardait avec cette lueur de hargne dans les yeux. Elle devait tous les jours affronter ce qu'aurait put être sa vie sans lui. Elle regrettait tant d'avoir commis ce geste. Mais elle était convaincue qu'un jour cesserait son calvert. Peut-être ce serait plus aisé si elle n'était pas tombé amoureuse de l'invivable Luke. Même si il avait un sale caractère elle avait perçu en lui un homme bien. Même si tous lui disaient le contraire. Elle ne cessait de lui donner une autre chance. Mais plus elle additionnait les chances qu'elle lui laissait et les efforts qu'il ne prenait pas la peine de commettre l'addition n'était pas égale. La balance de Dawn était, et de loin, plus lourde que celle de Luke. Mais elle persistait à croire qu'il changerait. Même si elle savait que les gens ne changeait pas. Et Luke encore moins. Cette fois-ci elle avait décidé de lui poser un ultimatum. S'il accepterait de jouer le jeu aux yeux de ses cousins, elle ferait tout pour que leur mariage dure et ne défirait plus le destin. Mais dans le cas contraire elle demanderait le divorce dans les jours qui suivent. Pour se faire elle lui avait donné rendez-vous dans un bar de Manhattan. Et pour que la nouvelle passe mieux elle n'avait pas tout de suite aborder le sujet, et faisait passer la pillule avec plusieurs verres d'alcool. Ainsi il serait plus détendu et apte à accepter sa demande. Alors en attendant qu'il ait atteint un stade plus enclin Dawn discutait de plusieurs sujets sans vraiment aborder le sujet. Dawn se concentrait à ne pas regarder Luke dans les yeux, elle savait que s'il poserait son regard sur elle il pourait lire dans ses yeux. Et elle ne voulait pas qu'il découvre les sentiments qu'elle avait à son égard. Et pourtant. Cela serait tellement plus simple qu'il l'a démasque qu'elle attende qu'il le découvre par lui même. Mais elle continuait d'espérer. Comme elle le faisait toujours. Luke ne l'écoutait pas. Même pas d'une oreille. Dawn fut alors déçue et en vint rapidement au sujet. Elle avait assez patienter. Luke prit alors la nouvelle très mal même si Dawn le supplia. Rien n'y fit.

« Mais pourquoi, je te promet de te ménager. Tu n'auras qu'à sourire bêtement comme tu le fais d'habitude »

Luke était franchement décidé à ne rien laisser passer. Il fut catégorique à ce sujet. Et pourtant c'aurait été si facile que de faire semblant. Comme elle faisait semblant de le supporter. Pour une fois il aurait put renverser les rôles. Mais il n'était pas capable d'un tel geste. En fait elle se demandait si parfois il n'était pas égoïste. S'il avait un semblant d'humanité. Mais elle savait bien la réponse.

« Non sinon mes envies meutrières vont me reprendre, vas s'y tout seul »

Dawn soupira sans aucune retenue. Et elle croisa les bras. Décidément il venait de rater sa chance. Elle ne voulait plus jouer la victime. Elle en avait marre. Marre de tout. Pourquoi devrait-elle jouer celle qui encaissait tout sans rien dire alors que Luke ne se gênait pas pour lui faire valoir son point de vue. Et pour la dénigrer au passage. Elle était la seule à faire des efforts. D'ailleurs elle perdait son temps avec un homme aussi têtu dépourvu de toutes qualités qui buvait comme un trou. Elle gâchait sa vie avec un cas désespéré. Tant pis. Elle ne ferait pas bonne figure auprès de ses cousins, mais elle inventerait un excuse. Comme quoi son mari avait été tué. Et elle ne se gênerait pas pour sourire. Car c'était tout ce qu'il méritait. Elle l'aimait et il bafoutait ses sentiments. Sa chance était passé. Elle n'avait plus de temps à perdre à essayer alors que ça n'aboutissait nul part. Dawn baissa les yeux. Lorsqu'elle les releva elle le vit non pas se diriger vers la salle de bain, mais aller flirter avec une autre. C'en était trop. Soudain un éclair lui traversa l'esprit. Pourquoi serait-elle la seule à souffrir. Alors qu'il était la source de ses souffrances. Il méritait amplement un retour d'ascenceur. Elle s'approcha donc de lui et metta un bras alentour de ses épaules.

« Mon chéri c'est l'heure de prendre tes cachets. Tu sais ceux * elle se mise à chuchoter* contre l'impuissance »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drôle de coïncidence [HAZEL/LUKE/DAWN]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drôle de coïncidence [HAZEL/LUKE/DAWN]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dawn Upshaw
» Madness At Dawn
» 10è anniversaire de mariage de Dawn et Gary Barlow 12.01.10
» Musicman Luke 1 - Pearl Blue
» Before The Dawn - Deathstar Rising

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escape Road , Le Livre des Morts. :: L'aventure commence. :: L'Amérique. :: Les Etats-Unis :: New York-
Sauter vers: