AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Julian Z. Hooper [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Z. Hooper

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Julian Z. Hooper [UC]   Juin 29th 2008, 23:26





Les livres qu'on ne relit
pas sans cesse avec plaisir ne
valent pas la peine d'être lus.
O. WILDE


VOTRE PERSONNAGE


    I. Fiche d'identité

  • Nom : Hooper n’est pas un nom très connu. Bien au contraire, il pourrait se mêler dans la foule bien tranquillement. Mais n’oublions pas qui porte ce nom de famille. Je suis sur que son histoire pourrait vous intéressez.
  • Prénom(s) : Julian est son premier prénom. Sa mère est d’origine espagnole et elle a un grand père du nom de Julian. Ayant gardait un excellent souvenir de son grand père, elle voulu l’appeler Julian. Son père n’étant pas spécialement d’accord, il préférait l’appeler Zachary, le deuxième prénom était tout trouvé. Pour Julian, ses prénoms sont simplement des mots nominatifs qu’il reconnaît depuis sa tendre enfance, rien de plus.
  • Surnom(s) : Est-ce que Julian a un surnom ? Peut-être…Enfin cela dépend de qui l’appelle. Sa mère c’est son petit Ju’ d’amour. Pour son père, un Julian bien sévère suffira à dire tout ce qu’il a à dire. Par ses amis, pour le peu qu’il a, il n’a pas de surnom. Peut-être quelqu’un lui en trouvera un, un jour.
  • Sexe : Ne le voyez-vous pas vous-même ? Un sexe masculin, bien évidemment.
  • Age : Julian approche des 25 ans.
  • État civil : Vous croyez vraiment qu’il risque d’être avec quelqu’un ? C’est que vous le connaissez très mal.
  • Metier/Rôle : Ecrivain dans l'âme, Julian adore l'écriture, voyager lui permet de trouver l'inspiration.
  • Lieu résidentiel : Pour le moment, un petit hôtel miteux de Bagaha, un petite ville non loin de la frontière du Népal.


***

    II. Ses caracteristiques

  • Description physique : De prime abord, Julian est un jeune homme plutôt grand. De loin, il pourrait rapidement être repérable. Sauf que l’immature personnage ne se tient pas droit. Même si il reste assez grand, il pourrait l’être d’avantage. Enfin bon, ne nous attardons pas sur sa taille, il y a plein d’autres critères plus intéressants les uns que les autres. Commençons par son visage. Un visage fin, plus petit, on confondait beaucoup Julian avec une petite fille. Surtout qu’il était très efféminé et commençait déjà à avoir les cheveux longs. Beaucoup de filles adoraient ses cheveux d’ailleurs. Raides, noirs et fins, certaines auraient donné leur vie pour avoir la douceur des cheveux de Julian. Mais lui s’en fichait éperdument. Il finit même par se les couper à un moment donner. Agé de seize ans, c’était l’heure de la révolution des adolescents. Alors il se coupa les cheveux. Ca avait déclenché un effet bœuf plutôt inattendu quand une ordre de jeunes lycéennes hystériques s’étaient ruées sur lui pour l’insulter de tous les noms. Depuis, il garda ses cheveux longs, et de toute façon il les préférait ainsi. Le jeune homme a toujours été quelqu’un de très troublant aussi. Par sa manière d’être et sa façon de regarder les gens. Parlons donc de ses yeux. Ils sont aussi noirs que ses cheveux. Regard enjôleur, il cherche toujours à séduire quelqu’un bien malgré lui. Il a le regard pénétrant et plus séducteur. Mais passons. Il est inutile de vous parler de son nez ni de sa bouche, ils sont comme beaucoup d’autre et ça n’a aucun intérêt. Par contre, ce que l’on peut ajouter c’est la fossette que son menton comporte. Une fossette qu’il tient de son père. Pour son corps, il est assez dégingandé. Pas très musclé, il n’a pas un gramme de graisse. Le reste n’a pas d’importance. Ou peut-être sa façon de s’habiller. Très classe, il est souvent, très souvent en jean. Des bottes ou des baskets protègent ses pieds et pour le haut, il se bas entre tee-shirt et chemise. Le classique d’un homme quoi. Il n’aime pas les chapeaux, sauf celui que son père lui a offert, mais il ne le porte pas. Il aime les ceintures, les sacs besaces et les lunettes de soleil Rey Ban. Mais je n’ai rien d’autre à préciser concernant son physique.

  • Description psychologique : Alors là, partie la plus compliquée. Personne n’a jamais réussi à réellement cerner Julian. Pourquoi ? Parce que c’est un être en constante évolution. Personne ne s’attend à ce qu’il va dire, faire, ou justement ne rien faire. Mais parlons tout de même de ses traits caractéristiques. Premièrement l’intelligence. Et oui parce que derrière cette petite tête brune, on ne s’attend peut-être pas forcément à trouver un homme aux multiples talents. Et puis quand on apprend à le connaître, ou quand on lui parle simplement pour la première fois, on comprend bien vite qu’il n’est pas un simple personnage à l’intelligence développer. Il sait tout aussi bien l’utiliser. Il aurait pu faire de longues études. Il aurait pu devenir un professeur réputé et enseigner des tas de choses. Découvrir des théorèmes comme Thalès, être un grand penseur comme Oscar Wilde ou Freud. Mais ça ne l’intéressait pas vraiment. Il ne met pas à profit son intelligence, ce que lui a toujours reprocher son père d’ailleurs. Et j’en viens donc au deuxième point. Julian est un parfait arnaqueur. Grand menteur, si un jour vous tomber sur lui, ne vous attendez pas à ce qu’il vous dise tout de suite la vérité sur lui. Personne n’a jamais comprit ce complexe de la vérité, pourquoi en venir à des mensonges perpétuels et sans raisons valables. Peut-être que lui-même ne le sait pas. Une faille dans l’esprit du jeune Hooper ? Sûrement…Ce qui m’emmène à la troisième caractéristique. Julian n’est pas timide comme ça. Du moins on ne le qualifierait pas exactement le garçon timide mais plutôt excentrique et un peu fou sur les bords. Et pourtant…Julian cache bien des choses. Secret et mystérieux, sa timidité caché fait de lui quelqu’un d’étrangement cachottier. D’où les mensonges sûrement… Passons maintenant à la quatrième caractéristique. Le jeune homme est quelqu’un de très curieux. Il aime tout savoir. Sa soif de connaissance n’a d’égal que son intelligence. Et puis son métier y est sûrement pour quelque chose. Quand on aime l’écriture, on aime apprendre, connaître. Malheureusement, sa curiosité la emmené peut-être un peu trop loin de chez lui. L’autre problème, c’est qu’il a rencontré sur le chemin d’autres personnes. S’étant mêlé à leur vie privée, il ne peut maintenant s’en débarrasser, quoiqu’il aimerait bien pouvoir les dégager de là. Ce qui montre un cinquième point, son incroyable intolérance et son manque d’humanité. Il n’a aucun scrupule envers les personnes. Il peut être sec, méchant, cynique, il attire à lui les personnes, ce qui est bien dommage. Il se fou du monde comme les gens peuvent se foutrent de la nature. Julian est moqueur, parfois méchant et bien évidemment antipathique et pourtant, il attire à lui les personnes à problèmes généralement. Enfin grâce à son courage et à sa témérité, Julian peut partir à l’aventure sans problème. Mais je vous conseil fortement de vous munir d’un dictionnaire spécial Julian Hooper, parce qu’il risque de vous surprendre, car Julian Z. Hooper est un incroyable personnage imprévisible.

  • Tics, signes particuliers : Des tics ou des signes particuliers ? Sûrement, qui n'a pas de tic... Julian étant quelqu'un d'assez spécial, on ne peut lui en vouloir d'avoir quelques trucs bien à lui. Commençons par le réveil, puisqu'en faite ça dur pendant toute la journée finalement. Quand son réveil sonne, il se sens obligé de prendre d'allumer la radio et de mettre la musique à fond. Généralement de la musique classique, il se lève ainsi avec comme réveil du piano, des violons ou même des cuivres. Ensuite il se lève et va directement dans la salle de bain où il va faire des abdos. Et là, douche froide. Enfin dans le sens littérale, il prend réellement une douche froide. Son petit déjeuner ? Des oeufs, du bacon, et des pankakes. Tout ce qu'il y a de plus anglais. Et puis ensuite, il écrit pendant une heure avant d'aller faire un tour dehors pour reprendre un peu de ressource. Il revient à 11h où il reprend l'écriture pendant une heure. A midi, il va manger au restaurant, un différent chaque jour. L'après midi c'est reparti. Il va d'abord faire la sieste pendant une heure avant d'écrire pendant deux heures. Et puis après il va refaire un tour dehors. Quand il rentre chez lui il se met devant la télévision jusqu'à s'endormir devant. Et ça chaque jour. C'est pour dire que le changement va le rendre encore plus grognon. Sinon physiquement, il n'a aucun tatouage ni piercing. Ce n'est pas trop son genre. Pas de lunettes, sauf celle de soleil. Son seul signe distinctif c'est bien ses cheveux longs, c'est pour dire...


***

    III. Sa vie

  • Famille :

  • Liens :

  • Votre ultime but dans la vie : Julian n'a pas de but précis dans sa vie. Le fait de faire le tour du monde l'attire beaucoup et il aimerait vraiment pouvoir terminer son voyage, même dans dix ans. Enfin pour le moment il est un peu prisonnier par une jeune demoiselle qui attend beaucoup - trop - de lui. Mais peut-être qu'avec un peu de chance il va apprendre à être un peu plus humain à son contact.


***


    IV. Sur son dos

  • Inventaire : (ce que porte votre personnage)


VOUS ; HORS PERSONNAGE


  • Prénom : Virginie
  • Age : 17 ans

  • Ou avez-vous connu le forum ? Sur Obsession.
  • Votre avis sur le design : Si un jour on vous dit que c’est moche je veux bien vous donner 1000 € T_T

  • Célébrité sur l'avatar : Ben Barnes
  • Code ? Le jaune c'est moche mais ça peut sauver une vie.


Dernière édition par Julian Z. Hooper le Juin 30th 2008, 15:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helen A. Van Galaway
I'm admin crazy !!

avatar

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 23/06/2008

Feuille de personnage
Métier: Actrice au Théâtre
Localisation: Phoenix
Relations :

MessageSujet: Re: Julian Z. Hooper [UC]   Juin 29th 2008, 23:44

    Bienvenue sur le forum !
    Bonne continuation pour ta fiche, et j'adore ton kit^^

_________________

En vacances, absente depuis le 13 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary G. Marshall
Administratrice.
A different taste that's in his mind.
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Julian Z. Hooper [UC]   Juin 30th 2008, 13:04

Bienvenue ! Kawaï
Han, Ben Barnes ! Cute Ahem... j'aime beaucoup ton personnage sauf le point de « son incroyable intolérance et son manque d’humanité », je ne supporte pas ça ! XD

Bref, bonne chance pour la suite, j'ai hâte de lire son histoire à ce p'tit brun ! Tongue

_________________

. . .
.
« L'important dans la vie n'est pas d'être fort, mais de se sentir fort... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pridemajestic.e-monsite.com/
Julian Z. Hooper

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Julian Z. Hooper [UC]   Juin 30th 2008, 13:22

    Merci Smile

    Alors le p'tit problème c'est que je pars cette après midi pendant une semaine. Jusqu'à dimanche soir quoi...Je vais p't'être essayé de passer pendant la semaine mais pas sur.

    Si vous pouviez me réserver l'avatar et ne pas supprimer ma présentation s'il vous plait Kawaï Je reviens vite Sure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary G. Marshall
Administratrice.
A different taste that's in his mind.
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Julian Z. Hooper [UC]   Juin 30th 2008, 13:39

Aucun problème ! Kawaï -Rah et dire que moi je ne pars pas en vacance, le bonheur ! Cute -

Ah, encore une chose. J'avais zappé avant mais il y a juste un petit problème en ce qui concerne ses tics. Le MP3, en 1956, je ne suis pas très sûr qu'il existait. x)

_________________

. . .
.
« L'important dans la vie n'est pas d'être fort, mais de se sentir fort... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pridemajestic.e-monsite.com/
Julian Z. Hooper

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Julian Z. Hooper [UC]   Juin 30th 2008, 15:30

Ah oui honte à moi Embarrased Sinon je poste l'histoire ici, pas assez< de place en haut x)

[*]Biographie :

17 MARS 1931, LONDRES, ANGLETERRE.

- Je crois que c'est bon madame. Vous pouvez ouvrir les yeux. Chuchota une jeune femme en blouse blanche sur le côté d'un lit d'hôpital.

La madame brune, allongée sur le lit, ouvrit les yeux, décrispant son doux visage. Ses grands yeux de biches bruns se posèrent alors sur l'enfant qu'on lui tendait. C'était le sien. Son premier enfant. Et pourtant elle n'avait pas l'air très vieille. Peut-être dix-neuf ans, pas plus. Avec un joli sourire, elle acceuillit l'enfant dans ses bras.

- Julian Zachary Hooper, bienvenue dans le monde des humains. Dit-elle d'une voix douce en caressant le visage du petit ange dans ses bras.

Il dormait. Fermant ses petites mains, il ne se doutait pas de la vie qui l'attendait. Bien au contraire. Comme tous les petits nourissons, tout ce qu'il se demandait à ce moment c'est pourquoi autant de couleurs et de lumières l'assaillaient et pourquoi il y avait ces grandes créatures à ses côtés. Alors qu'il pensait tranquillement à ce qu'il pourrait bien faire pour retourner dans son monde chaud et humide, une personne aux allures anglaise poussa la porte de la chambre d'hôpital.Les grands yeux ouverts, il avait ce je ne sais quoi qui montrait bien évidemment qu'il était le père de l'enfant. S'approchant de la mère et de son bébé, il posa une main sur le nourisson et lança un regard attendri à sa femme.

La famille Hooper était au complet pour pas mal d'années. Monsieur Hooper était un marin très propre de sa personne. Respecté par son entourage, on le prenait souvent pour modèle. Il était stricte et sage, guidant sa famille dans les droits chemins de la vérité spirituelle. Grande, élancé, il était pourtant bien portant et musclé. Ses cheveux noirs de jaie étaient courts et il avait des petits yeux de porcins. Mais il avait du charme, et c'était ça le principal. Madame Hooper, quant à elle, était d'origine espagnole. Petite et svelte, elle avait de long cheveux noirs et des grands yeux de biche brun. Un petit nez retroussé, elle avait ce petit accent espagnol qui faisait craquer la personne devant elle. On aimait madame Hooper pour sa gentillesse, son calme et son dicernement. Grande croyante, elle avait trouvé en son mari un pillier dans la religion catholique. Tout deux vivaient un parfait amour. Ils s'était rencontrés durant un voyage de monsieur Hooper en partance pour l'Espagne. Elle travaillait sur le port, rangeait les barquettes de poisson pour gagner de l'argent pour sa famille pauvre. Monsieur Hooper tomba amoureux d'elle, quoiqu'elle eut dix sept ans et lui vingt cinq. Il la sorti de sa misère, étant un riche anglais, il gagnait assez pour lui offrir une vie stable et un peu d'argent pour ses parents chaque mois. Elle accepta sans vraiment l'aimer. Et puis les mois passant, elle apprit à le respecter et bientôt à l'aimer. Ne voulant pas se faire toucher, elle réussit à échaper à son devoir pendant un an et finalement, l'amour l'emporta et elle se laissa faire. D'où la naissance, quelques mois plus tard, du petit Julian.

5 SEPTEMBRE 1937, LONDRES, ANGLETERRE.

- Notre fils a largement l'âge d'aller à l'école ! S'écria énervé monsieur Hooper.

Tout rouge, il tournait en rond dans son bureau. Madame Hooper était sur le seuil de la porte et regardait son mari d'un air calme. Elle avait les bras croisés sur une magnifique robe rouge sang et bleu nuit. Levant les yeux au ciel, elle se décida à entrer d'un pas décidé, faisant claquer ses petits talons sur le parquet de la maison.

- Je t'en pris. Ne juge pas sévèrement ton fils. Tu sais qu'il aime rêver et voyager. Et puis un an ce n'est pas ce qui va déclencher la guerre. Lança madame Hooper d'une voix à la foi douce et ferme.

Julian n'avait pas envie l'aller à l'école. Depuis tout petit, il avait refuser de s'imisser dans le monde de l'aristocratie auquel ses parents s'était peu à peu attaché à force de fortune de son père. Devenu capitaine d'un bateau, il était depuis un an capitaine d'une flotte de plusieurs bateau de voyage. Mais Julian s'en fichait totalement. Son air de petite fille agaçait prodigieusement son père qui ne se privait pas pour le lui rappeler avec un coup de ceinture par-ci, et une tape sur la tête par-là. Le petit Hooper s'était formé un caractère bien trempé, il n'avait aucunement peur de son père. Rêveur, il voyageait dans sa tête à la recherche de contrées lointaines, il savait déjà écrire grâce à sa mère. Il était même très intelligent pour son âge, et la compagnie de petits monstres qui courent après un ballon ou qui jouent à des jeux futils, n'avait rien de grandement palpitant pour le jeune Julian. Vivant la moitié du temps dans sa chambre, il vivait l'autre moitié dans le jardin de la maison où il s'amusait à dessiner les oiseaux qu'il voyait. Artiste dans l'âme, il n'aimait pas resté enfermé dans un endroit, obligé d'acouter les sornettes d'un professeur d'histoire, les inépties d'un professeur de mathématiques et les folies d'un professeur de phylosophie. A six ans, Julian préférait de loin s'instruire par la lecture, seul.

- Il devra apprendre à entrer dans les rangs s'il ne veut pas terminer comme tes parents ! Répliqua monsieur Hooper.

Cette réplique piqua au vif la jeune femme qui regarda son mari avec un regard noir. Le petit visage de jeune fille qu'elle avait à la naissance de son fils s'était transformé en visage de femme, sévère et à la fois doux. Ses traits se crispèrent. Elle arqua un sourcil sentant le sang taper dans ses tempes. Jamais il n'avait osé parler de ses parents ainsi. Pourtant elle savait que c'était une charge pour eux. Plus ils gagnaient d'argent et plus monsieur Hooper devenait avide et enlever petit à petit les vivres des parents de madame Hooper.

- Très bien... Julian ira à l'école. Lança froidement la brunette à l'écontre de son mari.

Un vent glacial s'était immissé dans le bureau de monsieur Hooper. Les yeux de celui-ci se posèrent sur sa femme qui fuyait son regard. Il avait été particulièrement méchant. Mais jamais il ne s'excuserait. C'était lui le chef de famille, il n'y avait pas à tergiverser dessus.

- Bien. Tu peux disposer. Reprit monsieur Hooper un peu plus calmement.

Il aimait sa femme plus que tout. Et pourtant son côté impulsif et froid l'emportaient souvent. Il se ferait pardonner plus tard. Au coucher sûrement. Mais pour le moment, il devait annoncé à son fils qu'il n'allait pas continuer sa vie à écrire des sornettes et à dessiner des arcs-en-ciel totalement inutiles pour gagner de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Julian Z. Hooper [UC]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Julian Z. Hooper [UC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Julian Bream
» Julian Krein (Yulian Kreyn)
» Julian Sas - Bound To Roll
» LP DAVID HOOPER believe in me 1982
» Hooper : un sens de déduction peu commun.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escape Road , Le Livre des Morts. :: Avant de jouer. :: Présentations des personnages.-
Sauter vers: